HOMMAGE DE BOUBACAR SIDIBE A MICHEL SANGARE – Artiste

comédien décédé le lundi 21 janvier 2019 Témoin du travail qu’il a fait pour montrer au public les richesses du patrimoine culturel malien et africain, je lui décerne ce témoignage de satisfaction à titre posthume pour services rendus à la Nation pour la défense de notre bien le plus précieux : notre culture.

Dors en paix Michou, le Maestro.

UN ARTISTE NE MEURT JAMAIS TU CONTINUERAS A VIVRE A TRAVERS TES ŒUVRES.

Je partage avec vous ce communiqué du Ministre de la culture.

Le Ministre de la Culture a le regret et la profonde douleur de faire part au monde de la culture du décès de Monsieur Michel Sangaré, artiste comédien, décès survenu à Bamako ce lundi 21 janvier 2019.

Le Ministre de la Culture s’incline, devant la mémoire de cette figure emblématique du cinéma et du théâtre malien qui a su mettre son talent exceptionnel au service de la nation pour le rayonnement de la culture.

Chevalier de l’Ordre National, Michel Sangaré a su être le moralisateur à l’écran, le grand défenseur et le gardien des valeurs de la culture malienne.

Son parcours, sa vie d’artiste resteront gravés en lettres d’or dans la mémoire de ses compatriotes.

Le Ministre de la Culture, présente ses condoléances les plus attristées à la famille de l’illustre disparu.

Que son âme repose en paix !

Amen ! Fin du communiqué

En plus des nombreux enregistrements (Sketch, Théâtre etc) pour la télévision nationale ORTM, j’ai fait avec cet artiste talentueux:

En 2001 la première série TV de l’ORTM : LES AVENTURES DE SEKO

Simple villageois, Séko se fait voler sa femme par un séduisant citadin. Et le voilà parti pour la capitale emportant l’unique bien que sa femme lui a laissé : une bouilloire ! Mais, arrivé à l’auto gare, la bouilloire a disparu. Les démêlés avec le chauffeur l’amènent à la police, où grâce à son neveu Bamusa venu à la rescousse, Séko évite de justesse la prison. Bamusa offre de l’héberger, mais malheureusement, ils arrivent chez lui quand la logeuse s’est décidée à jeter à la rue son locataire et toutes ses affaires.

Entre 2008 et 2009 il m’aida à réaliser 40 épisodes du SITCOM Bajènè écrits par Ousmane Sow afin de découvrir et de comprendre certaines pratiques de notre société contemporaine. A travers une mise en scène attrayante et compréhensible pour un large public, des intrigues inspirées par la vie quotidienne mettent en scène des talentueux comédiens tels que : Malick Dramé, Sira Diarra, Moussa Fofana, Cathérine Koné, Salimata Sidibé, Oumou Berthé, Karim Diarra, Domo Guindo, salif Samaké, Aminata Koné, Moussa Fofana etc.

En 2010 il a participé au tournage de la première série historique du Mali en 41 épisodes de 26 mn sur le royaume Bambara de Ségou qui a connu l’une des civilisations les plus brillantes au 18eme siècle: LES ROIS DE SEGOU

Dors en paix Michou, le Maestro.

UN ARTISTE NE MEURT JAMAIS TU CONTINUERAS A VIVRE A TRAVERS TES ŒUVRES.

Boubacar Sidibé
Réalisateur/ Scénariste
Administrateur des Arts et de la culture