NOS PARTENAIRES

image 0image 1image 2image 3image 4image 5image 6image 7image 8image 9image 10image 11image 12image 13image 0image 1image 2image 3image 4image 5image 6image 7image 8image 9image 10image 11image 12image 13

Retrouvez-nous sur

Partager

LAURÉATS BRICO-FILMS

image 0image 1image 2image 3image 4image 5image 0image 1image 2image 3image 4image 5
Home ACTUALITE Production cinématographique au Mali : « Les rois de Ségou » sur orbite
Production cinématographique au Mali : « Les rois de Ségou » sur orbite PDF Imprimer Envoyer

Par David DEMBELE - 04/03/2010

Co-production de l’Ortm, Brico-films et Sarama films, la série télévisée « les rois de Ségou », de Boubacar Sidibé, est une fiction de 20 épisodes de 20 minutes chacun.

Le premier coup de clap de ce grand chef d’œuvre cinématographique a été donné samedi dernier par le directeur général de l’Ortm, Sidiki N’Fa Konaté. La scène s’est produite à Tienfala, en présence du réalisateur Boubacar Sidibé et de nombreux comédiens.

 

A travers cette co production de l’Ortm, Brico-films et Sarama films, les initiateurs veulent sensibiliser et faire connaître la tradition malienne à travers le Royaume bambara de Ségou.
Le tournage du film qui avait commencé il y a quelques semaines se poursuivra dans la forêt classée de Tienfala (route de Koulikoro), puis à Ségou et à N’Guana, dans les semaines qui suivent.

Selon le réalisateur Boubacar Sidibé, cette série décriera l’univers et la vie des rois de Ségou, ainsi que les hommes et les femmes qui ont écrit une page glorieuse de l’histoire africaine. Cela, à travers une mise en scène instructive et mémorable. Ainsi, signale-t-il, la production « les rois de Ségou » est partie d’un constat. En effet, dit-il, la télévision dans sa forme actuelle, est confrontée à une forte demande de téléspectateurs. « Les téléspectateurs s’attendent beaucoup à des feuilletons ou série sur les réalités maliennes. Nous avons mission donc, de nous donner la main afin de relever ce grand défi ».

Toutefois, le célèbre réalisateur pense avoir réuni tous les éléments (archives…) lui permettant de faire face au vaste chantier à lui confié. « Pendant des mois, j’ai rencontré et écouté plusieurs griots et traditionalistes qui chantent et racontent l’épopée de Ségou ainsi que des historiens et chercheurs du Royaume bambara de Ségou, afin de partager et de faire découvrir à d’autres cette saga qui a duré pendant plus d’un siècle. J’en suis arrivé au choi d’une série de 40 épisodes de 26 minutes en deux saisons ».

Par ailleurs, dira M Traoré, « un thème central de la série concerne le goût du risque, les actes de bravoure, les faits d’armes. Dans certains épisodes, l’amour propre d’un prince déclenche un conflit, un drame, un complot, une guerre. L’orgueil est valorisé même s’il entraîne des catastrophes. L’insulte ne se guérit que dans le sang. Le défi se relève même s’il est déraisonnable… ».

A noter que cette série de fiction mobilisera une centaine de comédiens pour un budget de 220 millions de F CFA. Rien que le matériel de tournage coûtera 35 millions de F CFA. Déjà les nombreux cinéphiles « salivent », et piaffent d’impatience de savourer cette immense production qui, une fois de plus, fera revivre les temps forts de l’histoire du royaume Bambara de Ségou.

A rappeler que la télévision malienne a fait ses preuves dans la diffusion de films maliens, dont « Dou » (45 épisodes de 26 minutes), « les aventures de Séko » (5 épisodes de 26 minutes), «Walaha » (20 épisodes de 26 minutes). Chacune de ces séries a été remarquablement appréciée du public.

Dans la réalisation cinématographique, Boubacar Sidibé a derrière lui un impressionnant talent. A son actif, l’homme a plus d’une vingtaine de réalisations, au nombre desquelles, « Le pacte social » (1999), « N’Tronkelen » (2000), «Les aventures de Séko » (2000), (« Bajènè » (2009), «DOU » (2004), etc...

 
© 2012 BRICO-FILMS | Joomla Template by vonfio.de