Home NOS PRODUCTIONS Les Rois de Ségou (1ère Saison)
Les Rois de Ségou (1ère Saison)

pochette_rois_segou1

 

Les Rois de Ségou 1ere Saison

 

2010- Montage du dossier :

Les Rois de Ségou 1ere Saison (Série Télévisée 21X 26mn)

 

 

Financement : Canal France International, (CFI), OIF

Coproduction : Brico Films/Télévision du Mali/ Sarama Films

Diffusée par L’ORTM,CFI et plusieurs chaînes de télévisions

Producteur délégué : Brico Films


 

Synopsis Général de la Série Les Rois de Ségou


Dans un village Bambara au XIII siècle . Biton, 35 ans, bel athlète et chasseur aguerri, entretient une famille épanouie avec le fruit de son activité.

Des brigands de plus en plus audacieux écument la contrée de Ségou à la recherche d’esclaves surtout prélevés parmi les femmes et les enfants, couches les plus exposées parce que faibles.

Pour enrayer ce fléau, Biton et certaines de ses fréquentations, nobles et chasseurs comme lui, décident de créer une association ou « ton » en bambara.

De simple chef de « ton » qu’il était, Biton prend de l’envergure et se retrouve à la tête d’un puissant royaume forgé au prix des conquêtes guerrières et souvent au gré de subtils jeux d’alliance.


Un jour, à la cour royale de Biton, arrive un garçon nommé N’golo. Il est placé comme otage par son oncle en lieu et place de l’impôt que la famille doit au souverain. En fait, le dessein inavoué de l’oncle est de se débarrasser d’un neveu  auquel un devin aurait prédit un avenir de roi. Au moins, N’golo, mis en gage, ne pourra-t-il pas prétendre régner un jour sur ses enfants à lui !

Les ennuis de N’golo commencent lorsque le roi consulte ses devins pour connaître son successeur. L’indice donné au souverain au cours de la séance le conduit non pas à ses enfants, mais à l’obscur N’golo.

Le roi tend des pièges à l’enfant afin de briser le cours de son destin, mais en vain. Comme quoi « on peut raser la tête à un individu, mais pas son destin ».

Trente longues saisons de pluies se sont écoulées depuis.


Digne fils de son père Sankoï Koita, lui-même griot de Biton, Djeli Makan assure le spectacle  devant un auditoire fourni dont le fameux N’golo qui a mûri entre temps Dans son récit la splendeur du puissant royaume, héritage de Biton, vient en contrepoint à la décadence que Ségou connaît aujourd’hui. Les luttes fratricides de succession au trône et les révolutions de palais perpétrées par les chefs guerriers ont ébranlé le royaume jusque dans ses fondements. Comme le dit si bien un adage bambara, le poisson commence à pourrir toujours par la tête. Ce que le griot ne manque pas de pointer du doigt, étant connu pour être celui qui est à même de dire tout haut ce que les gens pensent tout bas.

Au trône, N’golo use habilement de la carotte et du bâton et fait preuve d’une capacité insoupçonnée d’organisation pour affirmer son autorité et remettre sur pied le royaume.

Ainsi il élargit les limites de Ségou par des conquêtes dont il n’hésite pas souvent à prendre le commandement.  Il tire leçon des errements et du désastre de l’après règne de Biton en confiant la gestion de certaines contrées à ses enfants, histoire de les préparer à sa succession.

De retour d’une guerre triomphale menée en pays Mossi, il est terrassé par une maladie mystérieuse au cours d’une fête organisée à son honneur, à l’escale de Djenné la ville sainte.


Le démon qu’il a craint de son vivant, la soif insatiable des hommes pour le pouvoir, refait surface dans le royaume. Les princes, malgré tous les conseils prodigués par leur illuminé de père, se livrent entre eux une guerre impitoyable pour la conquête du trône. Monzon triomphe dans cette lutte fratricide .Y aurait-il une malédiction liée au pouvoir dans l’histoire des rois de Ségou ?...

La suite de la série vous édifiera à ce sujet à travers l’épopée du royaume Bambara de Ségou, une saga qui dura plus d’un siècle.

Boubacar Sdidibé


SYNOPSIS Premier Episode: La révolte des Bamanans

 

Rois_Segou

A Ségou, dans la cour de Biton, des notables bambaras boivent de la bière de mil préparée par Banadiè. Deux femmes échappent aux brigands, arrivent essoufflées. Les notables bambaras s’indignent de cette attaque. Et comme ce type d’agression se répète trop souvent, ils se proposent de former un « ton » (association en Bambara) pour mieux se défendre.

Le soir, Saran, une des femmes poursuivies, accuse son mari Kroungo de l’avoir abandonnée à la vue des brigands. Elle refuse de partager sa couche avec un lâche.

Biton déclaré chef du ton interdit l’accès au fleuve un jour de la semaine. De plus, pour entretenir les hommes armés, il décide de lever un impôt obligatoire en espèce ou en nature voir même des personnes physiques qui vont servir dans l’armée du « ton ». Certains notables sont mécontents de ces décisions.

Les brigands surgissent à nouveau, Ils attrapent les femmes et les emmènent.

Biton et les hommes armés du ton les pourchassent. Après une courte poursuite, ils abattent certains brigands, d’autres s’échappent. Ils libèrent les trois femmes.

 

Fier de son état de membre fondateur du « ton » et sous la pression de sa femme, Sido Karafé se révolte contre les décisions de Biton. Deux autres notables Toto Kourou et Banssandoni Koné l’imitent. Biton décide de punir Sido Karafé, Toto Kourou et Bansandoni Koné pour exemple. Sido Karafé apprend que l’armée de Biton avance vers son village. Il organise précipitamment la défense.

 


SYNOPSIS Deuxième Episode: L’esclave du Ton


Rois_SegouL’armée de Sido Karafé est défaite. Sido Karafé, Toto Kourou et Bansandoni Koné alors membres fondateurs du « ton » capturés sont conduits devant Biton avec leurs hommes. Ils seront rasés et incorporés dans l’armée.

Quelques temps plus tard, Kamissa gnognon le frère de Binaba se moque de Biton. Biton l’arrête et le fait tuer.

La femme de Sido Karafé, lui apporte l’eau du fleuve et s’accuse d’avoir incité son mari à la révolte et d’être responsable de la prise de Sido par Biton.

Le griot et la griotte chantent une poésie funèbre à Biton et lui révèlent que Binaba a trahi et a tué tous les invités de Ségou pendant la fête qu’il a organisée. Biton donne ordre aux chefs de guerre de ramener Binaba mort ou vif.

 

Le chef de guerre de Biton ameute sa troupe et prépare la guerre.

 

Le premier conseiller du roi, son griot Sonkoï Koïta suggère à Biton de se méfier de Binaba car celui-ci a des pouvoirs qui lui viennent des Djinns.

 

Le griot Sankoï Koita, se rend auprès de Binaba pour une médiation. Binaba pose des conditions pour de nouvelles relations avec Biton.

Biton accepte les conditions de Binaba,

 

A Niola dans un autre coin du royaume, Yiriba, quadragénaire consulte un féticheur. Il lui prédit que son neveu N’golo, sera roi et commandera  ses  fils. Yiriba jure de trouver une solution pour l’empêcher.


SYNOPSIS Troisième Episode: L’héritier de Biton

 

Rois_SegouLes habitants de Ségou et de N’Golokuna organisent une grande fête pour célébrer la fin du conflit qui les opposait.

Yiriba, retrouve N’golo et ses enfants en brousse, lui retire la béquille qu’il a confectionnée pour son père, le pousse devant lui et l’amène de force à Ségou.

Le père de N’golo explique à sa femme Dounamba que son frère Yiriba est parti avec leur unique fils chez Biton pour payer l’impôt parce qu’il n’a pas d’argent pour le faire.

A Tigui, un village situé entre Ségou et Niola, Broulaye, un paysan offre l’hospitalité à Yiriba et à N’golo. Dans l’ignorance que Broulaye a enduit le corps de sa femme avec des produits afin qu’aucun autre homme ne puisse partager sa couche. Yiriba viole les lois de l’hospitalité et fait du paysan un cocu.

Sans avouer à Broulaye qu’il a couché avec sa femme, Yiriba prend congé de son logeur, amène N’golo à Ségou et le livre à Biton en présence du griot Djeli Sankoï Koïta.

 

Sur le chemin du retour, Yiriba tombe malade, ses organes génitaux augmentent de volume. Broulaye, informé promet de le soigner avec l’antidote à condition qu’il avoue à tous le village qu’il a violé les lois de l’hospitalité et qu’il a couché avec la femme d’autrui.

 

Biton ordonne aux féticheurs gardiens des quatre fétiches de Ségou de lui prédire son successeur parmi les enfants de sa maison. Ils consultent leurs fétiches et demandent à Biton de préparer de la bouillie de mil dans laquelle sera cachée sa bague et d’inviter les enfants à boire. L’enfant qui découvrira la bague sera certainement son successeur. N’golo découvre la bague et la garde. Biton enquête.

 


SYNOPSIS Quatrième Episode: La bague du poisson

 

Rois_SegouBiton découvre que N’golo a eu la bague. Désemparé, il lui conseille de la garder et surtout de ne pas la perdre sous peine de mort.

Biton explique la situation à ses enfants et les met en demeure de retrouver la bague que N’golo détient.

Les enfants de Biton suivent N’Golo en cachette, lui volent la bague et la jettent dans le fleuve.

Biton appelle N’golo et lui demande sa bague. N’golo déclare qu’il l’a perdue. Biton le menace de mort s’il ne le retrouve avant le soir.

 

N’golo, inquiet découvre la bague égarée dans le ventre du poisson. Joyeux, il la montre à Banadiè. Elle lui demande d’aller la remettre à Biton.

 

Biton, inquiet pour sa succession éloigne N’Golo de Ségou. Ii part pour un long voyage chez le marabout Moctar Kabirou qui possède des dons. Le Marabout renvoie  N’golo à Ségou

 

Banadiè la femme de Biton est contente de son retour. Le messager annonce à Biton que le marabout affirme que N’golo sera un futur chef et que nul ne peut l’empêcher.

 


SYNOPSIS Cinquième Episode: La rivalité des princes

30 ans années plus tard

Rois_SegouIl a fallu attendre 30 ans pour que la prédiction s’accomplisse. N’Golo et une foule d’hommes écoutent attentivement Djeli Makan, le fils du griot Sankoï Koïta devenu adulte. Il chante, évoque le passé, rappelle les gloires de Biton, sa mort ainsi que beaucoup de ses compagnons dont le griot Sankoï Koita. Djeli Makan, vante les mérites de N’golo et son parcours atypique.

Les dignitaires de Ségou proposent à N’golo de devenir roi à condition qu’il partage avec eux les grandes décisions à prendre. Il accepte.

 

La foule se réunit autour de N’golo et ses féticheurs. Babougoutji et ses frères arrivent avec des hommes armés et menacent les hommes réunis. Ils jurent sur les fétiches de laisser les mains libres à N’golo et promettent respect et soumission au nouveau roi. N’golo est intronisé.

 

Des assaillants pillent un village de Ségou. Babougou N’Tji, Monzon et une troupe commandée par le chef de guerre Mourou rattrapent les assaillants. Ils se battent contre eux, triomphent mais Babougou N’Tji est gravement blessé.

De retour à Ségou, Nianankoro, accuse son frère Monzon de n’avoir pu défendre Babougou N’Tji. Nassoun, la femme de Babougou N’Tji se lamente, son mari est mort.

 

N’golo, demande à Monzon de prendre les prérogatives de Babougoutji. Nianankoro proteste et pense que son père est injuste envers lui.

 

Issa sollicite l’aide de son camarade d’enfance Monzon afin qu’il empêche son frère Nianankoro de lui retirer sa fiancée.

 

Monzon, pense que le mariage de Nianankoro est injuste, il se plaint à sa mère Makoro.

 


SYNOPSIS Sixième Episode: Le viol de l’esclave

Rois_SegouN’ golo, convoque Mamurou dans sa cour royale et menace de le raccourcir s’il avoue l’avoir traité d’esclave. Mamurou persiste dans ses propos et déclare que son honneur lui interdit les actes et sentiments jugés indignes tels que la lâcheté et la crainte, la fuite devant l’ennemi, l’acceptation de la servitude. Qu’il peut le raccourcir mais qu’il ne raccourcira jamais son honneur. N’golo ordonne à son chef de guerre de le tuer pour exemple. Le griot Djeli Makan suggère de lui laisser la vie sauve en guise de cadeau de mariage à son fils.

Penda, explique à Issa qu’elle se pliera à la volonté du souverain malgré son amour pour lui.

Le mariage de Nianankoro et de Penda la fille de Mamurou est célébré avec faste. La foule chante et danse. Issa, triste va chez le féticheur.

 

N’golo, prépare la guerre contre les mossis. Il informe Monzon qu’il fera parti de la troupe des combattants et demande à Nianankoro d’assurer l’intérim du pouvoir. N’golo, accompagné de son fils Monzon et de son griot Djeli Makan, est en route pour la bataille contre le pays des Mossis il s’arrête  à Djenné la ville des marabouts.

Un esclave de N’golo tente de violer une femme, elle crie, les gens l’attrapent et l’attachent.

Pour N’golo certes l’acte est condamnable mais il leur reproche d’avoir pris ses prérogatives et d’avoir maltraité son esclave. Il les menace de représailles.

 

A Ségou après le départ N’Golo, Nassoun, la veuve de Babougou Tji propose à Nianankoro de l’épouser à cause des liens affectifs qu’il avait pour son défunt frère.

Avant son départ, les habitants de Djenné inquiets prient N’golo de renoncer à les punir. N’golo renouvelle sa menace.

N’golo et sa troupe se battent contre les Mossis. Après une rude bataille, N’golo triomphe. L’armée adverse est défaite.

Les habitants de Djenné  inquiets se concertent et prient Dieu afin que N’golo renonce à sa punition ou qu’il meure.

Issa, le fiancé malheureux de Penda porte des habits de femmes, se déguise en servante, entre au palais et rencontre Penda en cachette. Penda déçue par son mari Nianankoro qui s’apprête à épouser Nassoun renoue avec Issa.

N’golo, de retour à Djenné, ordonne l’organisation d’une fête pour célébrer sa victoire.

 


Septième Episode: La lutte pour le pouvoir

 

Rois_SegouA Ségou, Nianankoro épouse Nassoun la veuve de Babougoutji malgré les protestations de Penda.

A Djenné, la fête bat son plein, des hommes et des femmes chantent et dansent devant le roi. De leur côté, six hommes réunis dans la cour d’une concession prient ardemment Dieu afin que N’golo renonce à sa punition ou bien qu’il meure.

Soudain, le roi a un malaise au cours de la fête. Monzon ordonne de le porter à l’écart. N’golo s’affaisse et meurt dans les bras de Monzon et du griot Djeli Makan.

De retour à Ségou, Nianankoro accuse son frère de l’avoir assassiné et de vouloir s’accaparer du pouvoir. Il lui déclare la guerre.

Djéli Makan réunit les notables afin de trouver une solution à l’imminence d’un affrontement entre les deux frères.

Issa avertit Monzon que Nianankoro prépare une embuscade et lui demande de se méfier.

Monzon déjoue l’embuscade montée par Dissikari le chef de guerre de l’armée de Nianankoro.

 

Mourou, le chef de guerre de Monzon affronte Dissikari dans un combat singulier. Dissikari est invulnérable aux armes. Il capture Mourou.

 

Monzon réunit tous ses guerriers pour trouver un volontaire. Issa se porte volontaire à condition que Monzon protège sa mère s’il mourait pendant son combat contre Dissikari.

Rois_SegouIssa affronte Dissikari et triomphe. Il est nommé chef de guerre de Monzon

Monzon tend une embuscade à Nianankoro et le capture.

Monzon veut le châtier, mais le griot Djeli Makan et les anciens s’opposent à sa mort.

A SUIVRE…

 

 

 

 


 

 

 

Commentaires 

 
+1 #1 madou 30-06-2011 15:37
un film extraordinaire.
Citer
 

Flux RSS

Clap Noir, le site des cinémas d'Afrique

© 2012 BRICO-FILMS | Joomla Template by vonfio.de
Bannière
Copyright © 2014 BRICO-FILMS. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.