Reconnaissance du réalisateur Boubacar Sidibé à l’ingénieur de Son Bakary Sangaré dit Glace, un homme à respecter

N’attendons plus la mort des gens pour reconnaitre leurs mérites

Reconnaissance du réalisateur Boubacar Sidibé à l’ingénieur de Son Bakary Sangaré dit Glace, un homme à respecter

En 1999, il accepta ma proposition de faire le son du pacte social avec cette phrase qui restera à jamais gravée  dans ma tête : « Un bon film est toujours avec un bon son. Je renonce aux 250 000 FCFA de l’équipe de la télévision française qui me sollicite pour les 40 000 FCFA que tu me proposes pour t’aider à faire ton premier film. Tu es Sidibé, je suis Sangaré à cause de ce lien de cousinage, tu auras mon aide car si tu rates ce film, tu risques de rater ta carrière de réalisateur »  C’est avec cet esprit et ce lien sacré de notre cousinage qu’il a fait les sons de plusieurs de mes réalisations dont :

1999 : Le pacte social   court métrage de fiction de 13 minutes)

2000 : N’tronkelen   court métrage de fiction de 26 minutes

2001 : Sanoudiè   court métrage de fiction de 26 minutes

2002- Les aventures de Séko  (Série Télévisée 5 épisodes de 26 minutes)

2003 : La lutte contre les pauvres  court métrage de fiction de 26 minutes

2003 : Bajènè  (Sitcom 20 épisodes de 20 minutes)

2004- DOU Première Saison (Série Télévisée 15 épisodes de 26 minutes)

2006-: DOU  Deuxième Saison (Série Télévisée 30 épisodes de X 26 minutes)

2007-: le fou du village (téléfilm de 50 minutes)

2012-  Dougouba Sigui (Série Télévisée 26 épisodes de X 26 minutes)

2013-  Yèrèdon Bougou (Série Télévisée 84 épisodes de 13 minutes)

2014- L’enfant béni (Série Télévisée 28 épisodes de X 15 minutes).

 

Un travailleur de l’ombre jamais décoré qui a fait plan par plan et scène après scène tous ces films pour le bonheur du public malien et international qui savoure ces œuvres sur plusieurs supports (télévision, internet, téléphones, tablettes etc.)

 

Il a aussi fait le son de plusieurs longs métrages et séries de beaucoup d’autres réalisateurs comme Sidy Diabaté, Feu Djibril Kouyaté, feu Adama Drabo, Salif Traoré, Assane Kouyaté etc.

 

Témoin du travail qu’il a fait pour montrer au public les richesses du patrimoine culturel malien et africain, je lui décerne ce témoignage de satisfaction pour services rendus à la Nation pour la défense de notre bien le plus précieux : notre culture.

 

Boubacar Sidibé réalisateur