Qui est Boubacar Sidibé?

Boubacar Sidibé, réalisateur, Administrateur des arts et de la culture

Né le 16 octobre 1953, Boubacar Sidibé est de nationalité malienne

Adresse : ORTM (Office de Radiodiffusion Télévision du Mali)

Tel : 00 (223) 20 21 20 19 – Fax : 00 (223) 20 21 42 05

Portable 00 (223):66 74 12 56

BP: 171 Bamako e

E-mail: ortmbouba@yahoo.frortmbouba@gmail.com

Après avoir été cameraman à l’ORTM de 1983 à 1991, il est l’un des rares réalisateurs maliens à mettre plusieurs films et séries TV à la disposition des passionnés du septième art.

A travers ses films, l’ancien cadreur de l’ORTM est resté fidèle à des thèmes comme la paupérisation, l’importance du rôle de la femme au sein la société, la polygamie, l’exode rural,  les problèmes de soins de santé dans les hôpitaux, la salubrité et l’hygiène.

Il fait une peinture réelle de sa société : ses joies et ses peines, mais aussi ses travers. L’école, la politique, les détournements de fonds dans l’administration, le maraboutage, etc.

Comme le témoignent   » Le pacte social », son premier court métrage réalisé en 1999, à « La lutte contre les pauvres » (2002) en passant par le sitcom  » Bajènè » ( 20 X 20 MN) en 2009 et les séries télévisées « Les aventures de Séko » (5 X 26 MN) en 2000,   » Dou  » (45 X 26 MN) en 2006 et la série télévisée à caractère historique  » les rois de Ségou  » (13 X 78 MN) en 2012, ses œuvres finement écrits et parfois pleins d’humour, sont imprégnés de la culture malienne et africaine, pétris d’adages et de métaphores savoureuses .


FORMATIONS:

2002: Stage Gestion de la Production CIRTEF au BENIN

2001: Stage d’écriture de série TV Coopération Mali-Canada.

2000: Stage techniques d’écriture de fiction Coopération Mali-Canada.

1999: Stage d’écriture de Scénario INA-France.

1998: Stage d’écriture de Scénario CIRTEF au Burkina-Faso.

1997: Stage Production Sitcom CIRNEA-France.

1995: Stage chargé de gestion INA-France.

1993: Stage Journaliste Reporter d’Images (JRI) Sénégal-Coopération Allemande.

1992: Stage polyvalent-(Réalisation- Montage- Direction Photo) INA-PARIS

1987: Stage Coventry Câble Télévision-(Journaliste Reporter d’Images-JRI)-Angleterre.

1986-1987: Stage de Réalisation en Angleterre (Coopération Anglaise).

1983: Stage de Postproduction Vidéo à la Télévision libyenne.

1980-1983: Techniques Cinéma (16mm-35mm) au Centre National de Production Cinématographique CNPC-Mali.


FILMOGRAPHIE DU REALISATEUR BOUBACAR SIDIBE

Après avoir été cameraman à l’ORTM de 1983 à 1991, il est l’un des rares réalisateurs maliens à mettre plusieurs films et séries TV à la disposition des passionnés du septième art.

A travers ses films, l’ancien cadreur de l’ORTM est resté fidèle à des thèmes comme la paupérisation, l’importance du rôle de la femme au sein la société, la polygamie, l’exode rural,  les problèmes de soins de santé dans les hôpitaux, la salubrité et l’hygiène.

Il fait une peinture réelle de sa société : ses joies et ses peines, mais aussi ses travers. L’école, la politique, les détournements de fonds dans l’administration, le maraboutage, etc.

Comme le témoignent   » Le pacte social », son premier court métrage réalisé en 1999, à « La lutte contre les pauvres » (2002) en passant par le sitcom  » Bajènè » ( 20 X 20 MN) en 2009 et les séries télévisées « Les aventures de Séko » (5 X 26 MN) en 2000,   » Dou  » (45 X 26 MN) en 2006 et la série télévisée à caractère historique  » les rois de Ségou  » (13 X 78 MN) en 2012, ses œuvres finement écrits et parfois pleins d’humour, sont imprégnés de la culture malienne et africaine, pétris d’adages et de métaphores savoureuses .


1999: LE PACTE SOCIAL :

Auteur –Réalisateur du COURT-METRAGE DE FICTION de 13 MINUTES
PRODUCTION : ORTM

Le pacte social est l’initiation d’un jeune bambara dans le bois sacré. Le film montre que devant les problèmes de la vie tels que : l’exode rural, le chômage, l’alcoolisme, le vol, l’insécurité, l’échec scolaire etc, l’initiation traditionnelle en milieu bambara protège et aide les jeunes à rester sur le droit chemin.

 

2000: N’TRONKELEN 

Auteur –Réalisateur du COURT-METRAGE de 30 MINUTES
PRODUCTION : ORTM
L’adaptation d’un conte du chanteur Batoma Sanogo de N’Gama. Ce film est un hommage aux chasseurs traditionnels donsos qui cherchent à percer les mystères de la nature pour se soigner, se protéger et rendre service à la communauté.


2000: LES AVENTURES DE SEKO

Réalisateur de la PREMIERE SERIE TV DE L’ORTM, 5 EPISODES DE 26 MN PRODUCTION : ORTM/ NOMADE /KORA FILMS

Simple villageois, Séko se fait voler sa femme par un séduisant citadin. Et le voilà parti pour la capitale emportant l’unique bien que sa femme lui a laissé : une bouilloire ! Mais, arrivé à l’auto gare, la bouilloire a disparu. Les démêlés avec le chauffeur l’amènent à la police, où grâce à son neveu Bamusa venu à la rescousse, Séko évite de justesse la prison. Bamusa offre de l’héberger, mais malheureusement, ils arrivent chez lui quand la logeuse s’est décidée à jeter à la rue son locataire et toutes ses affaires


2002:  SANOUDIE

Auteur –Réalisateur du COURT-METRAGE de 30 MINUTES

PRODUCTION : ORTM

Sanoudiè est l’adaptation d’un conte de Falaba Issa Traoré, conteur, dramaturge et réalisateur. La prolifération des postes téléviseurs et des nouvelles technologies dans nos foyers, les difficultés de la vie, la recherche de plus en plus difficile du pain quotidien font que les parents ne consacrent plus suffisamment de temps à l’éducation des enfants à travers les traditionnelles veillées de contes. Sanoudiè est l’histoire d’une princesse avec un destin exceptionnel


2002: LA LUTTE CONTRE LES PAUVRES 
Auteur –Réalisateur du COURT-METRAGE de 30 MINUTES
PRODUCTION : ORTM/BRICO FILMS
La lutte contre les pauvres (Fantan ni monè) ». Le thème de ce film jette un regard sur les pouvoirs de l’indépendance à maintenant. Tous les dirigeants disent qu’ils œuvrent pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations. Mais le constat est plus souvent amer. Alors, les actes qu’ils posent s’apparentent d’une certaine façon à la lutte contre les pauvres pour la simple raison que les décisions ne sont pas très bien pensées. Un film d’interpellation, dans les domaines du foncier, de la santé, de l’école etc.


2004: DOU (PREMIERE SAISON) 

Auteur –Réalisateur de la SERIE TV (15 EPISODES X 26 MINUTES)
PRODUCTION ORTM/ BRICO FILMS/ SARAMA FILMS

DOU » est une série qui décrit de manière caricaturale l’univers et la vie d’une famille polygame installée à Bamako. L’histoire est bâtie sur l’interconnexion de cette famille et la société. Le décor est une famille moyenne avec ses difficultés et ses atouts à Bamako


2006: DOU (DEUXIEME SAISON) 

Auteur –Réalisateur de la SERIE TELEVISEE (30 EPISODES X 26 MN)
PRODUCTION : ORTM/ BRICO FILMS/ SARAMA FILMS

DOU » est une série qui décrit de manière caricaturale l’univers et la vie d’une famille polygame installée à Bamako. Elle donne le point de vue de « l’intérieur » des membres de la famille à travers des histoires comportant de vrais enjeux dramatiques, mais aussi aux travers de leurs rêves, leurs préoccupations et leurs soucis quotidiens. Sitan, la première épouse considère les autres femmes comme des intruses et œuvre pour que ses enfants réussissent dans la vie.. Mariam la seconde intrigante, fréquente les vendeurs d’illusions, les marabouts et les féticheurs, elle cherche à envoûter les autres membres de la famille pour mieux les contrôler. Elle ne s’entend pas avec la première femme Sitan encore moins avec Koro qu’elle traite de noire avec la tête de blanche. Ainsi les rivalités entre les coépouses dans une famille polygame entraînent des situations de conflits qui sont judicieusement exploitées.


2007: LE FOU DU VILLAGE 

Auteur –Réalisateur de la (FICTION de 60 MINUTES°)
PRODUCTION: ORTM

Pour sensibiliser et informer les populations sur les maux qui frappent nos sociétés, nous célébrons les journées sans tabac, les journées de lutte contre : le cancer, la lèpre, le sida etc.
Les habitants de fatobougou, célèbrent la journée de la folie en leurs manières.
Paul, un expatrier américain veut faire une visite surprise à sa copine en poste à fatobougou.
Il arrive pendant cette journée de la folie et devient le fou du village


2008: Bajènè 

Réalisateur de la SITCOM (20 EPISODES X 20 MN Première SAISON)
PRODUCTION : ORTM

Bajènè est une situation de comédie écrite par Ousmane Sow et réalisée par Boubacar Sidibé qui permet de découvrir et de comprendre certaines pratiques de notre société contemporaine. A travers une mise en scène attrayante et compréhensible pour un large public, des intrigues inspirées par la vie quotidienne mettent en scène des talentueux comédiens tels que : Malick Dramé, Sira Diarra, Moussa Fofana,  Cathérine Koné, Salimata Sidibé, Oumou Berthé, Karim Diarra, Domo Guindo, salif Samaké, Aminata Koné, Moussa Fofana etc.


2009: Bajènè 

Réalisateur de la SITCOM (20 EPISODES X 20 MN Deuxième SAISON)
PRODUCTION : ORTM

Bajènè est une situation de comédie écrite par Ousmane Sow et réalisée par Boubacar Sidibé qui permet de découvrir et de comprendre certaines pratiques de notre société contemporaine. A travers une mise en scène attrayante et compréhensible pour un large public, des intrigues inspirées par la vie quotidienne mettent en scène des talentueux comédiens tels que : Malick Dramé, Sira Diarra, Moussa Fofana,  Cathérine Koné, Salimata Sidibé, Oumou Berthé, Karim Diarra, Domo Guindo, salif Samaké, Aminata Koné, Moussa Fofana etc.


2010: LES ROIS DE SEGOU (SAISON 1)

Auteur –Réalisateur de la SERIE TELEVISEE (20 EPISODES X 26 MINUTES).
PRODUCTION : ORTM/ BRICO FILMS/ SARAMA FILMS

Dans un village Bambara au XIII siècle . Biton, 35 ans, bel athlète et chasseur aguerri, entretient une famille épanouie avec le fruit de son activité.

Des brigands de plus en plus audacieux écument la contrée de Ségou à la recherche d’esclaves surtout prélevés parmi les femmes et les enfants, couches les plus exposées parce que faibles.

Pour enrayer ce fléau, Biton et certaines de ses fréquentations, nobles et chasseurs comme lui, décident de créer une association ou « ton » en bambara. De simple chef de « ton » qu’il était, Biton prend de l’envergure et se retrouve à la tête d’un puissant royaume forgé au prix des conquêtes guerrières et souvent au gré de subtils jeux d’alliance.


2012: LES ROIS DE SEGOU (SAISON 2) 
Auteur –Réalisateur de la SERIE TELEVISEE (20 EPISODES X 26 MN)

PRODUCTION : ORTM/ BRICO FILMS/ SARAMA FILMS

A la mort du Roi N’Golo Diarra fondateur de la dynastie des Diarra à Ségou, ses enfants se disputèrent le trône pendant sept ans. Monzon Diarra ou Kèlè Monzon c’est-à-dire le roi combattant remporta la victoire et régna à Ségou.

Au cours de ses 18 années de règne pour agrandir et consolider son royaume, il déclencha de nombreuses guerres contre les royaumes du Kaarta, Diakrouna, Samayana, Korè etc.

Malgré ses succès militaires, à sa mort, Monzon Diarra laissa comme héritage à son fils Dah Diarra un trône et la lourde tâche d’affronter ses quatre plus grands ennemis qu’il avait combattu sans pouvoir vaincre. A l’aide des sages conseils de son griot Tientiguiba Danté, il triompha du roi magicien Samayana Bassi. Il en sera de même pour les Rois Dougakoro de Korè, Marihéri de Dionkoloni et Toto de Diakrouna


2013: DOUGOUBA SIGUI 
Auteur –Réalisateur de la SERIE TELEVISEE (26 EPISODES X 26 MN)
PRODUCTION : ORTM/ BRICO FILMS/ SARAMA FILMS

Cette nouvelle série de 26 épisodes de 26 minutes bien préparée, parlera des maliens de manière attractive et positive par le biais d’une fiction « DOUGOUBA SIGUI » qui veut dire la vie en ville.

« DOUGOUBA SIGUI » est une série qui donnera aux téléspectateurs la possibilité de découvrir et de comprendre une mosaïque de valeurs maliennes et universelles où se retrouve l’amour, la haine, la passion, la tendresse, la solidarité, la méchanceté la bonté, etc.


FILMOGRAPHIE  Super 16 et 35 millimètres

« Le bouclier de Bina » super 16 poste Régisseur (1990)

« La revanche du Lucy 35mn (Long-métrage) 1997 Poste Assistant-Réalisateur.

« Faro La reine des Eaux » 35mn (Long-métrage) 2006 Poste Conseiller Artistique


CONCEPTION ET RÉALISATION DE SKETCHES DE SENSIBILISATION ET DE DOCUMENTAIRES

– Depuis 1996 Producteur et Réalisateur de NIANGARAN, une série mensuelle de documentaire d’enquête à la Télévision du Mali.
– « Les géants de l’économie du Mali » (documentaire) Poste Cameraman.
– «  J’entends siffler le Bateau » (documentaire » 6 fois 26mn Poste Cameraman.
– Cameraman entre 1983 et 1991 de dizaines de films documentaires et magazines sur les activités du Chef de l’Etat du Mali en France, Japon, Koweït Sénégal…etc.


FORMATEUR – CONSULTANT

2000: Consultant Audiovisuel pour l’Institut National de Prévoyance Sociale du Mali (INPS)

2001: Formation BIT des cadres de la santé à l’écriture cinématographique et prise de vues.

2001: Formation des agents de l’INPS à l’utilisation de la vidéo dans la prévention des accidents de travail et des risques professionnels

2003: Formation des assistants réalisateurs de l’ORTM à la réalisation de série TV

2005: Formateur en Vidéo Danse et en techniques de la réalisation du Documentaire pour le compte de l’Unesco à l’université de Yaoundé.

2006 à 2013: Formation de plusieurs jeunes réalisateurs en fictions et documentaires

Secrétaire chargé à la formation de l’Union Nationale des Cinéastes Maliens UNCM.


DISTINCTIONS

Réalisateur du meilleur film de fiction TV au Fespaco 2001 Film (Séko)

Réalisateur du meilleur film de fiction TV au Fespaco 2003 Film (Sanoudiè)

Conseiller artistique de la meilleure série TV au Fespaco 2005 (Sidagamie)